EXCLUSION DE L’ACTION ANTIFASCISTE PARIS BANLIEUE (AFA-PB) DE LA MANIF FÉMINISTE DU 6 MARS 2016.

L’Assemblée Générale organisatrice de la manif du 6 mars 2016 a voté l’exclusion* de l’AFA-PB de la manif’ de cette année (décision prise lors de l’Assemblée Générale du 2 février 2016) en raison de faits sexistes et antiféministes dont une partie d’entre eux sont auteurs et dont l’organisation est responsable :

  • Solidarité masculine envers Ch. membre de l’AFA-PB, exclu de la manif féministe de l’an dernier (8 mars 2015).
  • Représailles et menaces envers des membres du Service d’Ordre (SO) de la manif féministe de l’an dernier ; non-réponse à la proposition de RDV formulée par l’Assemblée Générale organisatrice de la manif’ féministe, dont le but était d’exprimer les raisons de l’exclusion de Ch.
  • Solidarité masculine répétées à des agresseurs sexistes.
  • Coups de pressions, harcèlements, prises de positions répétées contre les femmes victimes de viols et violences masculines et/ou des féministes dénonçant ces crimes et violences.

Loin de prendre des distances avec ces pratiques anti-féministes, l’AFA-PB poursuit cette entreprise de répression nous obligeant à rendre publique cette décision politique d’exclusion, ainsi que les raisons qui l’ont motivées : le 9 mars 2016, lors de la manif contre la loi travail, une vingtaine de personnes, majoritairement des hommes cisgenres, ont mis un coup de pression à des membres du SO de la manif féministe de cette année.

CONTRE LE SEXISME : PAS UN SEUL PAS EN ARRIÈRE !

L’Assemblé Générale organisatrice de la manif féministe du 6 mars 2016,

à Paris, le 23 mars 2016.

* Évidemment, les femmes membres de l’AFA-PB qui ont souhaité venir à la manif l’ont pu, à titre individuel.

Publicités